2014 est une année chargée pour Peugeot. Le Mondial permet de faire le point sur les derniers mois, et de se tourner vers le devenir de la gamme.

Rappelez-vous : en avril dernier, nous répondions présents à l’invitation lancée par Peugeot dans le cadre d’un Ultimate Test Drive de RCZR au Nürburgring sur la Boucle Nord. Un enfer vert choisi pour montrer les qualités de la nouvelle déclinaison racée du coupé RCZ. Peugeot signait alors le retour d’une tradition sportive dans son catalogue.
Du chemin a été parcouru depuis : avec la révélation d’Exalt et la présentation du 2008 DKR retournant à l’assaut du Dakar, les nouveautés renouent avec la tradition.

Comme un exposé d’écolier, la Marque présente ses nouveaux atouts et tenait à les montrer à sa communauté de fans, et de blogueurs. Pascal et Stéphane étaient les invités fans, tandis qu’Alexandre, Carine et Matthieu étaient présents en tant que blogueurs reporters. Parmi les communautés digitales invitées, Féline était représentée par Tran et Mickaël, et GTiPowers par Valentin et Tobias.

Un FanDay de rencontres

Un premier accueil au carré VIP avec le responsable du stand Peugeot, Rodolphe Seigneur. On apprend que Peugeot fait partie des premières marques à avoir son stand au Mondial de Paris. Une confiance qui se joue aussi dans le fait d’être à domicile. 

Une visite du stand par Tristan Remond permet de prendre connaissance de tout l’univers Peugeot qui est présenté sur une surface gigantesque, habillée de bleu foncé, de moquette noire, et d’écrans géants diffusant les derniers clips vidéo de la marque, comme celui de GTiLegend. On apprend que la gamme est entièrement nouvelle, soit par le souffle de nouveaux modèles comme 308 et son label Voiture de l’année 2014, ou la petite 108 et ses possibilités de personnalisation ; soit par les récents restylages du best seller 3008 et sa déclinaison monospace 5008, sans oublier la 508 restylée avec des codes rappelant les travaux de la face avant vus sur le concept Exalt. Une gamme jeune donc, où la 208 fait figure de vieille dame avec ses deux ans d’âge. Et si la RCZ présente une philosophie vieille de 2010 puis restylée en 2012, la RCZR fait figure de modèle récent, car sortie dans cette version en 2014.

Peugeot Sport est représenté par Laurent Guyot, qui montre sa confiance dans le programme 2008 DKR, actuellement en essais en Afrique. Le retour au Dakar avance, sûrement. Le choix de la traction s’avère judicieux, néanmoins le climat Argentin diffère de ce que les sessions du Dakar d’il y a trente ans. Pour Laurent Guyot, une chose est sûre : Peugeot Sport s’est lancé dans l’aventure pour réussir, et tous les moyens techniques et humains sont mobilisés. Quant à la livrée définitive remplaçant le noir mat du concept, il faudra attendre encore un peu pour voir le résultat. En tout cas, une évocation des couleurs PTS de l’époque est à l’étude !

De retour dans le carré VIP situé à l’étage du stand Peugeot, un entretien avec le directeur marketing Thierry Lonziano et responsable CRM Digital François Marmousez. Le débat gravite autour de la présence de Peugeot sur les réseaux sociaux, des manifestations #PeugeotFanDays, puis plus largement des perspectives de Peugeot dans la suite. Nous ne pouvons qu’encourager toute l’équipe Digital à continuer son travail fédérateur autour du Lion, donnant aux communautés de passions (comme la nôtre) une visibilité et une importance légitime.

Le cocktail déjeunatoire était l’occasion de discuter plus librement avec les invités et les responsables Peugeot avec qui nous restons en contact à l’occasion du GTiPowersDay en Bourgogne, le 26 octobre prochain. Gilles Vidal, directeur du style Peugeot, est arrivé à la fin de notre déjeuner. Devant le concept car Exalt, il nous a présenté sa vision de la nouvelle identité Peugeot, où le Lion trône sur la calandre pour donner une longueur au capot qui affirme une position plus statutaire et plus haut de gamme. Cette calandre, verticalisée, pourrait même s’incliner davantage à l’avenir, ce sont des pistes encore au stade de l’ébauche. Concernant la position de conduite donnée par i-cockpit, l’avenir confirmera la présence d’une version plus aboutie de ce poste de conduite qui promet une nouvelle expérience de la route. Un écran donnant toutes les indications remplacerait les aiguilles traditionnelles.

Nous avons pu présenter à Gilles Vidal notre travail autour du dessin des nouvelles Peugeot, faisant à clin d’œil aux origines de la marque et mettant en avant une originalité du modèle, présentée dans notre Saga Style. Cette approche a été appréciée par le directeur du style, et nous encourage à continuer dans ce sens : la troisième partie de la Saga sera prochainement en ligne.

Devant Exalt, nous avions rencontré en début de matinée Alessandro Riga, responsable du style intérieur d’Exalt. Il évoque et interprète sa vision de l’automobile Française, qui n’est pas à germaniser mais à valoriser. Autour du upcycling qui consiste à réutiliser des matériaux en leur redonnant leur forme naturelle, donc à remonter la chaîne de vie d’un matériau, le newpaperwood est issu de l’assemblage de feuilles de journaux autour d’un axe, créant ainsi un tronc de feuilles recyclées que l’on travaille ensuite comme un tronc d’arbre.

Quartz et Exalt présentent des modèles novateurs et porteurs de l’image de Peugeot à venir. Cette nouvelle image, régénérée et assumant ses décisions, est aussi véhiculée par des choix autour de l’automobile connectée via les Peugeot Connect Apps, inaugurée sur 208. On retrouve des applications qui ne sont pas conçues pour distraire, mais bien pour améliorer l’expérience de conduite. Centralisées sur le SMEG (Système Multimédia d’Entrée de Gamme), les applications permettent de trouver une station essence dans les environs, un restaurant, d’avoir Coyote sans devoir vider la batterie de son téléphone… Le tout pour une centaine d’euros par an. Pour les grands routiers, c’est une offre intéressante qui donne envie d’essayer, à bord de la 208 GTi 30th Anniversary Edition…

208 GTi 30th : Happy Birthday 205 GTi !

Une grande nouvelle pour nous, c’est la présentation de la 208 GTi 30th. Retrouvez toutes les informations dans notre article précédent à ce sujet.

La couleur biton déjà vue sur la 308R Concept se concrétise sur cette version spéciale : le rouge vernis se confronte au noir texturé (plus facile d’entretien qu’un mat), sur la même caisse : c’est la coupe franche évoquée sur Onyx, Exalt et Quartz. On retrouve des jantes spécifiques noires en 18, du plus bel effet, sans oublier l’insert rouge de calandre commun aux 208 GTI. Du rouge, du noir, des extensions d’aile apparentes qui rappellent la 205 GTI : si le style nous semble convaincant, les spécifications techniques aussi.

En effet, cette série limitée se distingue des autres et marque bien le coup : 30 ans, c’est pas rien et Peugeot nous montre son attachement à l’emblème GTI et à ce qu’il représente. Ainsi, les modifications ajoutent une touche de radicalité pas déplaisante.
Développée par Peugeot Sport, on retrouve dans cette édition 30 ans donc un différentiel Torsen, un ESP modifié pour laisser une plus grande aisance aux amateurs, une assiette rabaissée de 10mm, et de puissants freins avec des disques de 323 mm de diamètre et 28mm d’épaisseur, pincés par des étriers 4 pistons badgés Peugeot Sport. Les voies sont élargies, donnant un look très posé à la voiture : 22mm à l’avant, 10mm à l’arrière donnant une posture comme on les aime.

Un petit air de RCZR dans un gabarit plus réduit donc, avec la même griffe Peugeot Sport mais sans les 270 chevaux. Néanmoins, le THP grimpe à 208 chevaux (malin !) et 300Nm, permettant un 0-100 en 6,5s. Avec un échappement retravaillé distinguable par deux canules rondes, espérons avoir un son plus rauque et présent que sur le version GTI de base.

A l’intérieur, c’est là aussi un nouvel univers : par rapport à la 208 GTI classique, le dégradé passant du rouge au noir de la planche de bord passe en noir laqué, laissant le rouge plus discret. Les baquets en alcantara sauront donner un excellent maintien au pilote, qui aura face à lui un petit volant et le combiné d’instruments que l’on retrouve sur la 208. Peut-être verrons-nous l’ajout de données, comme le proposait sa grande sœur 205 GTI : pression d’huile, température d’eau, etc.

Peugeot signe ici un super clin d’œil à sa 205 GTI, tout en affichant un modèle revisité et traité pour faire plaisir aux sportifs, qui se sont sentis délaissés par la marque pendant quelques années.

 On peut dire que c’est une sportive et que cela se voit ! Les derniers modèles badgés RC étaient trop noyés dans le flux de la circulation : désormais, une GTi flanquée d’une coupe franche ne passera pas inaperçue, comme nos 205 GTi ! Nous sommes sur la bonne voie de l’Esprit GTi, longtemps laissé de côté. A suivre prochainement dans un futur essai.

Chargement

 

 

Double étriers de frein sur le concept #308R. #LovePeugeot #MondialAuto

 

Afficher sur Instagram

Quant à 308R Concept, nous nous en occuperons très prochainement dans un article dédié, chaque chose en son temps.

Peugeot Social Wall : lier deux univers en un !

Sur un écran géant apparaissaient les tweets et photos Instagram mentionnées #LovePeugeot, invitant les visiteurs à expliquer ce qu’ils aimaient chez Peugeot. #LovePeugeot pour ses modèles originaux ! Nous nous sommes prêtés au jeu, découvrant alors instantanément notre photo défilant sur ce mur social.

Un moyen d’interaction original qui mériterait d’être exploité par la suite : on pourrait imaginer un site web avec ce mur, et un espace de discussion avec des rubriques : voilà une idée de communauté de passionnés Peugeot, un PeugeotFanClub par exemple.

Remerciements

Un Mondial riche en nouveautés pour Peugeot, qui continue à replacer sa gamme dans une veine premium. Bien plus qu’un Mondial comme simple visiteur, nous avons pu rencontrer les différents acteurs internes au Lion : des passionnés qui prennent en compte des études sérieuses mettant en avant les attentes de la clientèle potentielle sans renier leur forte identité. Disponibles et à l’écoute, nous avons passé une journée riche en informations avec les acteurs Peugeot. Nous étions en immersion dans un univers qui nous accompagne tout au long de nos journées via GTiPowers et sa communauté. Avec les nouvelles déclinaisons sportives affirmées et revendiquées, nous avons une nouvelle tâche à prendre au sérieux, qui est celle d’analyser et d’interpréter le devenir de Peugeot, par le biais de notre passion du best seller 205.

Nous tenons à remercier l’équipe Digital attachée aux Média Sociaux de nous avoir invités : Anthony, Nicolas, Olivier et Alesson. Nous remercions aussi les responsables Peugeot qui ont répondu à nos questions franches et précises. C’est sans oublier l’ambiance familiale qui caractérise au mieux « Les Peugeot », et qui était présente sur tout le stand.

Les Peugeot Fan Days continuent : le 26 octobre, nous invitons Peugeot et son équipe Social Media à l’assaut des routes de Bourgogne. Retrouvez toutes les informations sur notre article dédié ou sur notre forum.

[accordion_box title= »Informations Pratiques »]Le Mondial de l’Automobile, c’est du 4 au 19 octobre 2014.
Paris Expo, Porte de Versailles
75015 Paris
Tarifs :
14€ Adulte
8€ Enfant 10-25 ans
Gratuit <10 ans[/accordion_box]

Crédit photo : GTiPowers, Féline, Peugeot.