Les 30 ans de la 205 GTI se sont déroulés durant le week-end du 16 février dernier au musée de l’aventure Peugeot à Sochaux. En effet, les premiers modèles de 1984 fêtent leur trentième année, cap symbolique donnant accès au statut de véhicule de collection et à une reconnaissance plus grande de la part du public lambda. En France, deux points de convergence se partageaient la vedette et fêtaient à leur manière les trente bougies de la mythique 205 reconnaissable à son bandeau de caisse rouge et noir. Sochaux en faisait partie : certaines voitures venues de loin ont mis leurs pneus dans le fief historique de Peugeot pour la première fois depuis trente ans. L’accent sera mis ici sur l’évènement organisé par le Club GTIPOWERS au cœur de la tanière du Lion.

30 ans de GTI, 30 ans d’une philosophie magnifiés en une journée.

Pour célébrer le trentième anniversaire d’une voiture qui a marqué les esprits et fait encore tourner les têtes, il faut mélanger créativité, folie, et sérieux pour marquer à notre tour les esprits. GTIPOWERS profite de l’évènement pour rappeler sa première année d’existence en tant que Club, mais aussi pour mettre l’accent sur sa dixième année d’existence depuis la mise en ligne du site www.gtipowers.com. Le Club élabore alors son thème autour des 30 ans de la 205 GTI, nommé pour l’occasion « 30 ans de GTI » en oubliant les premières Golf de 1976 pour valoriser la 205. Un chauvinisme qui n’est pas sans rappeler les notes d’humour autour de la Deutsche Qualität : chez nous aussi, nous n’avons pas peur de la différenciation.

Les premières inscriptions arrivent et s’échelonnent pendant un mois. Afin de faciliter la logistique organisationnelle, les enregistrements sont clos fin janvier : le listing s’est remplit : nous comptons 71 personnes au restaurant le midi dans une salle réservée pour l’évènement. Il s’en suit un travail préparatoire réalisé en concertation avec l’équipe du Musée de l’aventure Peugeot et l’équipe du Club GTIPOWERS : le hasard n’a pas sa place, tout est mesuré, pondéré, chronométré, répété. Il sera donc envoyé à chaque participant une enveloppe rouge renfermant une invitation sur papier cartonné afin de souligner le caractère exclusif et intime de la journée. L’autre pilier fondateur de l’ambiance générale est le dresscode original : les invités seront en noir et blanc, mais choisissent eux-mêmes leur combinaison vestimentaire. On retrouve dans ce code le credo de GTIPOWERS : avoir une GTI, choisir sa combinaison stylistique propre autour d’un éventail proposé.

Un point de rendez-vous, de multiples points de départs.

Le ballet des plaques d’immatriculation défile, les régions d’origine des personnes répondant « Présent » se multiplient : la Charente, le Midi-Pyrénées, la Gironde, ont fait la route pour l’évènement. Sur le parking, 30 voitures pour les 30 ans, puis en fin de journée 40 voitures venues grâce au bouche à oreille nostalgique des passants qui ont vu le parking se parer de couleurs inhabituelles : Vallelunga, Miami, Graphite, Futura, Meije, Onyx et même Fluorite se conjuguent au pluriel, pour notre plus grand plaisir.

Photo de groupe sur le parvis du musée.

La journée se voulait festive tout en mettant en lumière les attributs du Club : bonne ambiance, tolérance et rencontres. Les deux heures précédant midi étaient donc allouées à l’accueil et au placement des arrivants, aux discussions entre les participants et aux interviews pour la presse régionale locale. Nous avons retrouvé la même ambiance décontractée à table dans une salle spécialement décorée de panneaux retraçant la vie de la 205 GTI, ses séries limitées, ses déclinaisons sportives. Pour retourner 30 ans en arrière et commencer à s’immerger dans l’univers Peugeot et son histoire, des extraits de rallye ou encore le célèbre court-métrage Climb Dance réalisé par Jean-Louis Mourey en 1989, racontant la montée de Pikes Peak par Ari Vatanen étaient projetés au mur. Jean-Pierre Adam, alias Gtiste, profite du moment pour remercier les participants : il est sous le coup de l’émotion : qui aurait crû, dix ans auparavant, que www.gtipowers.com deviendrait un phénomène montant ? Accueillie sous les applaudissements, surmontée du message « Joyeux Anniversaire 205 GTI », la pièce montée clôt le repas hors du commun et laissera de beaux souvenirs, ancrés jusqu’au prochain évènement, voire même pour 30 ans. La deuxième partie de journée était libre avec accès au musée à partir de 14 heures, jusqu’à 17 heures, moment de la collation au sein du musée : cannelés, madeleines dans le musée face aux véhicules qui ont bercé notre enfance. On saisit quelques phrases au vol : « C’est la première fois que je vois une Turbo 16 ! », ou encore « C’est grand, riche, et varié ! On ne regrette pas nos 500 kilomètres de route. On refait ça quand ? ».

Dernière photo de groupe, avec des GTI venant de toute la France.

Retour vers le quotidien.

Durant cette journée, la première impression partagée a été celle de la proximité entre les personnes séparées par tant d’éléments : la distance, parfois de 800 km, les orientations professionnelles, ou même l’âge : « Au vu de ton pseudo, je te pensais… jeune ! Mais ne le prends pas mal ». Mais la passion et la bonne humeur forment un solide ciment qui unit. Liés au clavier et à l’écran de leur ordinateur par la 205 GTI, les voilà rejoints au même endroit grâce à la 205 GTI. Internet promet l’abolition des distances mais il oblige à rester devant un ordinateur ou sur son smartphone, tandis que l’esprit GTI prolonge la facilité du virtuel et pousse les passionnés à tourner la clé de leur bolide pour abolir réellement les distances, avaler les kilomètres au nom de la passion. Sans aucune publicité sinon celle que nous avons fait en interne auprès de nos adhérents et de nos utilisateurs, nous avons réussi à mobiliser des passionnés venant de toute la France. GTIPOWERS abolit les distances au profit des rencontres riches et franches.

Le Club GTIPOWERS a su rassembler et organiser une journée inoubliable pour ses membres. A l’aide de partenaires choisis correctement, d’une bonne dose de motivation et de beaucoup de passion, nous avons pu réaliser notre premier évènement annuel en nous faisant remarquer, et c’est réussi. Le Club GTIPOWERS existe, ça se sait, ça se voit. Rendez-vous dans les Vosges le 18 mai pour la prochaine sortie, qui gardera le même credo : bonne ambiance, écoute, et cadre familial. En effet : le meilleur mot de la fin a été saisi sur le forum, quelques jours après la sortie, et répété par tous : « Nous sommes une famille ». Les concepteurs du projet M24 ont de quoi être fiers, la grand-mère est entre de bonnes mains.

Tobias ANDRE, secrétaire Club.

Jean-Pierre ADAM, président Club.