A une heure du fief du Lion se déroulait notre dernière sortie officielle de l’année. Retour en images et en texte sur notre épopée de deux jours, entre Doubs et Haute Saône, dans une ambiance amicale et festive. Prochain événement national : Epoqu’auto à Lyon, et Automedon à Paris. 

Au volant de nos 205 et accompagnés de deux 309 ainsi qu’une plus récente 206 GT, nous voici partis à l’assaut des terres du Lion, direction le Haut Doubs et son massif. Accueillis par Emmanuel de SOS 205 GTI, nous avons eu droit à un rassemblement surprise, où une vingtaine de 205 ont rejoint, le temps d’un dessert (lui aussi surprise), notre groupe.

C’est une pièce montée spécialement confectionnée par notre hôte qui nous attendait : représentant un garage avec ponts et nos Peugeot en chocolat, la surprise était totale. Un accueil inoubliable ! Une nouvelle fois, nous remercions Emmanuel pour son accueil, sa gentillesse et le travail accompli pour nous recevoir.

Nouveauté de l’année : le gîte

Au retour, c’est un paysage accidenté, des routes taillées dans la roche qui nous attendent : tirant son nom de la rivière en contrebas, la Loue  nous livre ses trésors et ses zones risquées. Sinueux, le tracé met à l’épreuve la voiture et son pilote : en respectant les limites et les distances de sécurité, on s’amuse ensemble et c’est un plaisir de voir danser dans son rétroviseur une brochette colorée de GTI, toutes différentes et toutes heureuses de dégourdir leurs roues. Sur notre route, on s’arrête à Ornans, ville natale de Gustave Courbet. Le temps d’un verre partagé ensemble, on met le cap sur notre prochain arrêt : le gîte et le restaurant, pour un moment convivial loin des voitures et proches des autres. Notre beau convoi de 10 voitures sillonnant la région de Besançon, chevauchant le Doubs, arpentant les petites routes locales atteint son terminus : Voray sur l’Ognon, autre cours d’eau de la région dont la source se situe dans les Vosges, que nous avons l’habitude de parcourir.

Vellefaux : en pèlerinage mystique

Après une nuit à discuter pour certains et à dormir pour d’autres, c’est à Vellefaux que nous nous rendons, direction le rassemblement annuel du Mont Sainte Anne. Depuis 8 ans, le Club 203 403 Franc-Comtois organise la plus grande rencontre de la région, avec, en point d’orgue du week-end, la bénédiction des voitures et des conducteurs par un prêtre : entre passion pour sa voiture et moment mystique, l’ambiance est excellente. Si nous avons raté la bénédiction, nous avons pu compter sur l’excellent travail des bénévoles pour organiser et disposer près de 400 véhicules sur la journée du dimanche, dont 19 Peugeot 403 venues fêter le 60ème anniversaire du modèle. On notera la présence d’une célèbre 403, conservée telle qu’elle apparaissait dans le premier épisode de la série Columbo.

Sur place, on déguste des gauffres chauffées au feu de bois, on pique-nique auprès de nos GTI et nous amorçons notre retour chez nous, heureux d’avoir passé deux jours avec d’autres passionnés devenus, au fil du temps et des rencontres, des amis sur lesquels on peut compter.

Alors on se dit à l’année prochaine, sans aucun doute, pour une nouvelle édition Franc-Comtoise, à la découverte d’autres recoins d’une région pleine de surprises…

Nous tenons à remercier Emmanuel de SOS 205 GTI ainsi que sa famille et ses amis pour la surprise du samedi. Merci également à l’équipe du Gîte du Moulin à Voray sur l’Ognon pour l’hébergement, ainsi que le Club 203 403 Franc-Comtois pour leur accueil sans faille au rassemblement de Sainte Anne à Vellefaux.

Je remercie chaleureusement tous les participants à ce week-end qui, sous son format inédit, a su motiver les passionnés venus de près ou de loin, pour passer un moment ensemble, éloignés des écrans, rapprochés des amis.