Un salon est toujours synonyme de rencontres, qu’elles soient humaines avec des connaissances croisées sur Internet ou dans le cadre d’événements. Dans notre cas, nous avons rencontré à Genève des nouvelles têtes comme des nouveaux modèles. Tour d’horizon de ce qui nous a intéressé chez la Marque au Lion : c’est-à-dire ses modèles à évocation dynamique comme la 208 GT Line ou alors les déclinaisons plus radicales.

Une gamme sportive et dynamique

Nous découvrons la nouvelle 208 GTi by Peugeot Sport : elle n’a de nouveau que son look basé sur la nouvelle 208 restylée. Nous connaissions déjà sa partie technique sous le nom de 208 GTi 30th Anniversary Edition, une édition limitée dans le temps destinée à fêter dignement l’anniversaire de la 205 GTI. Au menu des modifications par rapport à une 208 GTi classique, citons la robe optionnelle coupe franche associant le noir mat au rouge brillant, mais aussi une garde au sol abaissée, des sièges baquets et des trains roulants optimisés grâce au différentiel Torsen qui passe sans souci les 208 chevaux et 300 Nm de couple. Naturellement, notre essai sera toujours d’actualité pour la version rebaptisée Peugeot Sport (accompagnée du nouveau logo) : cette désignation mettant l’accent sur l’expertise et le soin particulier des modifications apportées sur la voiture. La 208 GTi30th disparaîtra donc du catalogue : il ne vous reste plus que quelques mois pour commander votre 208 GTi 30th, elle sera bientôt collector ! Nous avions pu la découvrir en avant-première lors de notre GTIPOWERSDay en Bourgogne : retrouvez le résumé de cette journée à mi-chemin entre l’héritage GTI et sa descendance.

Pour les moins téméraires et recherchant une polyvalence sans rogner sur les sensations délivées, 308 GT offre le bon compromis, que ce soit en version break ou berline : par cette dénomination GT il faut entendre que nous sommes sur une expérience de conduite dynamique, et non sportive. Ce dynamisme se caractérise par une ambiance moins radicale et davantage tournée sur une utilisation polyvalente, notamment grâce au Driver Sport Pack, élément ON/OFF qui amplifie la sonorité du moteur, rigidifie la direction et éclaire les indications de rouge au tableau de bord I-Cockpit. Ambiance garantie ! Sous le capot, le bloc essence THP 200 chevaux partage l’offre avec le BlueHDi de 180 chevaux. Ceci évoquant une éventuelle GTi ou R au-dessus de 308 coiffant le haut de la gamme : pour le moment le secret est bien gardé, il faudra attendre encore quelques temps pour en savoir davantage… Néanmoins, cette 308 GT saura combler nos attentes et éveiller un appétit pour quelque chose de plus dynamique, moins consensuel, et davantage radical. On sait désormais que le Lion s’est réveillé, ce n’est plus qu’une question de temps !

Un cran au-dessus dans la radicalité, nous sommes ravis de voir que la RCZ R tient bon et continue à être présentée malgré les années qui commencent à peser, avec une conception qui remonte à 2009. En conséquence, son grand volant et son instrumentation datent par rapport aux dernières innovations d’écran tactile et de I-Cockpit. Plus classique, mais toujours dans le coup : notamment grâce à son Torsen (partagé avec 208 GTi 30th et by Peugeot Sport) et son redoutable bloc essence THP de 270 chevaux pour seulement 1,6L de cylindrée, optimisé par l’expertise Peugeot Sport. C’est l’occasion de retrouver notre weekend #PeugeotFanDays au sein du circuit le plus délicat avec la plus radicale des Peugeot et de redécouvrir en action un coupé sportif sauvage et racé.

Mondial 2015 : nos impressions

Avec l’ambiance survoltée du Mondial, ce sont tous les constructeurs qui essaient de tirer leur épingle du jeu en proposant chacun une interprétation différente de la conduite sportive tout en se réappropriant l’héritage Youngtimers à la mode. On retrouve alors des modèles originaux qui jouent la carte de l’exclusivité avec des couleurs ou des allures uniques, tout comme l’étaient leurs ancêtres il y a trente ans. Un regain de styles décalés qui nous plaisent et qui viendront panacher le flux de véhicules modernes fades. Avec la coupe franche ou le différentiel de série sur 208 GTi by Peugeot Sport, Peugeot affiche fièrement ses nouveaux choix stratégiques et présente un modèle sportif intéressant par son typage et son look résolument félin. A cet égard, la concurrence directe reste plus timide dans ses choix stratégiques et ses présentations, que nous trouvons moins convaincantes. Désormais, nous attendons avec impatience la 308 R/GTi qui viendra chambouler un peu plus les règles consensuelles et montrer que le Lion est de retour dans la course !

Nous tenons à remercier l’ensemble de l’équipe organisatrice du Salon International de Genève pour l’accréditation Presse qui nous a été envoyée. Nous avons passé une journée dans l’envers du décor à croiser des journalistes, techniciens, présentateurs de télévisions provenant du monde entier. Une expérience inoubliable tant elle donne de l’importance à toute notre communauté et à ce qu’elle représente dans l’univers de la passion automobile. Retrouvez nos photos, pêle-même, de cette ambiance pleine de style et d’élégance… Avec l’avantage des journées Presse, où les allées sont presque désertes !