Grosse nouveauté, ou plutôt chamboulement dans la famille 308 qui accueille une nouvelle déclinaison taillée pour l’extrême : 308 GTi pointe le bout de sa calandre parée de motifs à damiers qui annoncent directement la couleur… Griffée Peugeot Sport et témoignant des modifications apportées, elle promet de belles performances avec un 0-100 km/h réalisé en 6 secondes… Trop sage ? Pas tant que ça… Faisons le tour de ce qui évolue, avant de pouvoir nous faire, chacun, notre propre avis sur la question !

Alors que nous revenons d’un essai de 308 GT Line pour Peugeot News, où nous avions apprécié son confort et son châssis dynamique (notamment grâce à un 2 litres Diesel accouplé à une boite automatique EAT6 : nerveux tout en étant bien installé, c’est à retrouver ici), voici que 308 s’énerve davantage avec une version badgée GTi. Finie l’époque d’un Esprit GTI trop peu marqué, cette fois le Lion rugit et il faut que ça s’entende… et ça se voit.

La caisse reste en 5 portes, et se voit posée sur de superbes jantes noires Reverse au dessin inédit, incorporant des crosses chromées donnant un sentiment de vitesse et de comportement acéré. Chaussées de Michelin Pilot Super Sport 235/35 R19, les roues de 19 pouces remplissant les passages de roue, dont la garde au sol s’abaisse de 11 millimètres, donnant un look résolument agressif et sportif. La face avant reprend le dessin des sœurs GT et GT Line tout en se dotant d’une calandre spécifique à damiers :  les feux full LED demeurent inchangés, signature commune aux 308. Les anti brouillards sont remplacés par des écopes (factices ?) d’air et de clignotants dotés de LED à défilement.

L’arrière, quant à lui, garde ses proportions généreuses donnant une poupe imposante, symbole de stature et de stabilité. En noir laqué, le diffuseur arrière comporte deux canules d’échappement de part et d’autre, gage d’une sonorité travaillée et d’un écoulement des gaz optimum… Autant dire que les éléments distinctifs sont là, bien présents, et ne manqueront pas de séduire les amateurs que nous sommes !

L’intérieur est du même acabit : commun aux autres 308 mais avec des touches de rouge, de sport, d’exclusif. C’est alors que le volant cuir perforé se pare d’un point milieu, symbole de conduite sur circuit et de prises de trajectoires. Le combiné d’instrumentation garde l’aiguille de compte-tour inversée par rapport à celle d’indication de vitesse, et demeure en position haute de la console de bord, typique des « i-cockpit » comme nous avons pu tester sur la 208 GTi 30th / 208 GTi By Peugeot Sport. La planche de bord en plastique moussé prend quelques surpiqûres rouges, rappelées sur les contre portes et, pour la version By Peugeot Sport 270, sur les sièges baquets griffés Peugeot Sport! Leur dessin moderne s’associe très bien avec l’environnement haut de gamme et sportif de l’ensemble. On mentionnera aussi les inscriptions de seuil de porte, le ciel de toit noir ou le thème rouge de l’écran tactile, et l’apparition de série du Driver Sport Pack, amplifiant les sonorités, la réactivité des trains et du moteur.

Sportive, définitivement ! En tout cas, elle en a le look avec ses éléments bien distinctifs et ses teintes qui sortent de l’ordinaire. Une mention particulière pour la teinte coupe franche avec sa délimitation oblique de couleurs brillantes : rouge Ultimate et noir Perla Nera. Alors que les GT/GT Line sont reconnaissables en bleu, la GTi le sera avec des teintes en rapport avec le monde de la compétition : le rouge Ultimate , le noir Perla Nera, le gris Artense, le blanc Nacré, le gris Hurricane ainsi que le bleu Magnetic.

Pour développer la 308 GTi by PEUGEOT SPORT, nous avons comme en compétition utilisé tous les leviers : le poids, l’efficacité du châssis et des freins, les performances moteur, le maintien du siège. Les propriétaires vont vivre des sensations intenses avec cette nouvelle version développée par un team. Elle offre de série des performances de haut niveau.

Bruno Famin, directeur PEUGEOT SPORT

A ce dessin soigné s’ajoute une liste de performances intéressantes … décoiffantes (et on en connait un rayon sur les cheveux…) ! Le bloc 1.6 essence THP est reconduit, en version 250 chevaux pour la version destinée au Royaume Uni et 270 chevaux pour la version GTi By Peugeot Sport. Sur ces deux versions, l’expertise des ingénieurs Peugeot Sport garantit un moteur robuste avec ses pièces forgées, plein en permanence, et un châssis démentiel grâce au différentiel à glissement limité Torsen sur la version 270 et aux imposants freins de 330mm de diamètre à l’avant pour 265 millimètres à l’arrière.

Un petit clin d’oeil en passant, pour la 309 GTI et sa sœur GTI16 (à retrouver ici): 30 ans séparent ces modèles, et chacun a son mot à dire sur la route… Mais il faut avouer que les deux interprétations (moderne, youngtimer) de la conduite sportive sont très tentantes !

Il ne nous reste plus qu’à féliciter le travail des ingénieurs et bureaux stylistiques de la marque pour ce réveil sportif qui saura se faire voir et faire parler de lui dans les mois à venir, pour devenir une référence indéniable dans la catégorie. Le concept 308 R a donc déjà une descendance dans le catalogue Peugeot : elle s’appelle 308 GTi, et ça va faire du bruit !

Caractéristiques techniques :

330 Nm
0-100 en 6 secondes (270 chevaux)
0-100 en 6.2 secondes (250 chevaux, marché anglais)
Différentiel à glissement limité Torsen (270 chevaux)
Motorisation Euro6, 6l/100km
Prix : à partir de 37200 euros

Crédits : Peugeot, Féline